SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège | Réforme du lycée |


C’est maintenant !
Article publié le 12 décembre 2018

Communiqué de SUD Éducation 77
Mardi 11 décembre 2018

Réuni en AG départementale ce jour, SUD éducation 77 appelle à se mettre en grève et à se réunir devant le rectorat de Créteil vendredi matin 14 décembre, aux côtés des lycéen-ne-s.

Il nous semble également important de continuer à fédérer les établissements des différents secteurs du département, que chaque collègue ayant des contacts avec des syndiqué-e-s ou des non syndiqué-e-s dans d’autres lycées se mettent en lien avec elles-eux.

Nous appelons à l’organisation de tournées entre grévistes sur les établissements pour rencontrer les autres collègues et discuter de la situation et des revendications à porter. Étendons le mouvement et créons du lien entre nous.

Pour nous, il est important de réagir contre les violences policières. De réagir contre les lycées morts ou confinés sous prétexte que des poubelles brûlent, amalgamant protestation sociale et terrorisme.

Les chefs ferment les établissements, espérant que le mouvement social se calmera ! Isolant adultes et jeunes, bref, divisant. Il faut réagir aussi contre cette politique qui veut museler les oppositions.

Nous le réaffirmons, l’urgence est de faire du lien entre nous. Nous n’oublions pas nos collègues du 1er degré et des collèges. Nous sommes tous concerné-e-s, de la maternelle à l’université.

Avant les manifestations et les rassemblements, nous pensons que nous avons besoin d’Assemblées Générales dans tous les établissements, ou encore mieux, d’assemblées inter-établissements.
En ce sens, une AG inter-établissements aura lieu mercredi 12 décembre à Provins.
A Noisiel, une AG de lutte se tiendra jeudi 13 décembre à 10h.

Que les AG d’établissement décident ! Qu’elles décident de leurs actions, de leurs rassemblements.

Dans un second temps, nous proposons de faire connaître et remonter nos revendications par tous les canaux. Nous aurons les semaines qui viennent pour le faire, car ce n’est que le début, une journée de grève ne suffira pas… Nos revendications sur nos conditions de travail menacées par ces réformes, nos revendications sur la société que nous, éducateurs, souhaitons construire à l’opposé de cette politique de tri social et de reproduction des inégalités sociales. Les cahiers de doléances sont une formidable idée. Faisons les circuler entre nos établissements.

Dans ce contexte de lutte sociale initiée par les gilets jaunes, combattons les réformes Blanquer, combattons cette école morbide qui nous est imposée.

Pour une autre école, pour une autre société : c’est maintenant !