SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège | Réforme du lycée |

CTSD du 7 avril : mesures de carte scolaire, CR et déclaration
Article publié le 7 avril 2014

Les mesures de carte scolaire pour la rentrée 2014

Pour des motifs électoralistes, les mesures de carte scolaire ont été reportées après les élections municipales. Ce report a imposé non seulement un calendrier trop serré (carte scolaire provisoire transmise aux syndicats le 31 mars, groupe de travail le 3 avril, CTSD le 7 avril), mais a rendu aussi difficile, voire impossible, la mobilisation des équipes enseignantes pour porter leurs revendications (grève, délégations, audiences...).

Le détail des mesures : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?article1891
La déclaration de SUD éducation au CTSD du 7 avril :
http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?article1892

Le CR du CTSD du 7 avril 


Austère carte scolaire et tours de passe-passe

Lors du CTSD du 7 avril, SUD éducation a défendu toutes les demandes qui lui ont été faites par les équipes. Les arbitrages rendus par la DASEN sont placés sous le digne de l’austérité et répondent à 5 orientations départementales.

Pour les 650 écoles du département, il est prévu :
-> 43 fermetures fermes et 18 fermetures conditionnelles, il y aura donc 61 postes fermés au mouvement .
-> 33 ouvertures fermes (parues au mouvement) et 40 ouvertures conditionnelles qui donneront lieu ou non à une affectation d’un enseignant en juin ou septembre.

Les choix de la DASEN et le point de vue de SUD

-> «Accompagner l’évolution démographique» : la répartition de la dotation départementale en postes se veut «prudente» afin de pouvoir répondre aux ajustements nécessaires en juin et juillet...

SUD Au-delà de ces éléments de langage, cette année encore, les effectifs sont en hausse (+ 1 955 élèves prévus), et la dotation départementale, inférieure à celle de l’an passé, n’est que de 105 ETP (Equivalents Temps Plein) !

-> «Accompagner la refondation de l’école» : poursuivre la mesure PDMQDC (Plus De Maîtres Que De Classes), celle de la scolarisation des moins de 3 ans avec la mise en place de pôles TPS et mise en place d’un réseau REP+ dans le cadre de la refondation de l’éducation prioritaire.

SUD La mise en place des PDMQDC (8 postes) se fait en fermant 6 postes de soutien lecture. Ce dispositif, une des mesures phares du précédent ministre, est donc financé par la fermeture de postes déjà existants et qui ne sont ni équivalents ni toujours situés dans les mêmes écoles.
SUD La création de 13 pôles TPS se fait au détriment de 10 fermetures de classes dans les mêmes écoles. Autre tour de passe-passe donc, puisqu’il n’y a que 3 créations de poste qui ne permettent pas à elles seules une réelle augmentation de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. De plus, ces 10 fermetures de classe font partir les titulaires qui, certes pourront postuler pour le pôle TPS, mais sans garantie de l’obtenir, sans priorité, et sans possibilité d’exercer à temps partiel. Autant d’éléments qui dégradent un peu plus les conditions de travail des équipes.
SUD Pour l’année 2014-2015, année transitoire, un REP+ créé dans le département pour 9 dans l’académie de Créteil : le REP+ Desnos à Orly. La création de 4 postes ZIL sur la circonscription d’Orly correspond au remplacement des enseignants de REP+ qui effectueront des heures de formation.
-> «Accompagner la scolarisation des élèves à besoins éducatifs spécifiques» :  ouverture de 3 postes d’unité d’enseignement (IME), création d’une unité d’enseignement maternelle et création de 2 postes UPE2A. Un poste de formation mis à disposition du CASNAV.
SUD Ces créations sont bien en deçà des besoins constatés et restent insuffisantes.

->«Renforcer l’aide et le soutien aux équipes enseignantes»
Abondement du pôle psy de l'IA : un demi poste supplémentaire. Création à l'IA d'un poste  pour l'accompagnement des équipes à la gestion et à la prise en charge des élèves hautement perturbateurs (poste plutôt réservé à un directeur). Création d'un poste de chargé de mission « expertise pédagogique pour les élèves à besoins particuliers» (élèves allophones, précocité,…).

SUD Ces postes sont bien insuffisants au regard des situations que vivent certaines équipes et de la détresse de certains collègues.

-> «Soutenir l’entrée dans le métier des nouveaux enseignants» et la professionnalisation des autres» : augmentation du réseau des maîtres formateurs «actifs» soit l’équivalent de 3 ETP de décharges pour  compenser le temps de décharge de maîtres formateurs. Création de 20 brigades et de 20 TR ASH.

SUD Si la DASEN affiche une volonté de renforcer les moyens de remplacement, seuls 20 postes de BD sont créés qui seront loin de couvrir les besoins criants en remplacement constatés.

Aucune création de postes RASED !

->Aucune création de postes au prétexte que des postes sont restés vacants...

SUD C’est oublié un peu vite la suppression massive des postes RASED sous le précédent quiquennat, le peu de place en formation CAPA-SH, la difficulté à l’obtenir, les conditions de cette formation et la réalité des mesures annoncées par V. Peillon en janvier (création du pôle de ressources de circonscription, dissolution des missions, élargissement des tâches, redéfinition des zones d’intervention, renforcement du pouvoir décisionnel des IEN sur les décisions d’intervention...).

Plus de moyenne par école, de référence aux ZEP...

->Les documents préparatoires transmis par la DASEN ne mentionnent plus le classement des écoles, les moyennes (seuils) utilisées jusqu’à présent pour les ouvertures et les fermetures dans le département ne sont plus de mises. Bref, un nombre important d'écoles avec des moyennes  très élevées par classes pour lesquelles rien n'est envisagé...

SUD Il ne s’agit plus que «d’indicateurs de gestion» qui peuvent varier comme bon semble à l’administration !!!
Maintien de décharges de direction
10 postes consacrés au maintien du taux de décharge pendant 1 an lorsqu’une fermeture change celui-ci.

Continuez à nous faire remonter vos effectifs pour la défense de vos situations et des demandes d’audiences début juin. Contactez Brigitte Barre la représentante SUD au CTSD 94  ( 06 77 58 49 87, @ ctsd94@sudeduccreteil.org

SUD éducation a voté contre cette carte scolaire : les moyens alloués étant insuffisants. Le SNUipp-FSU et Fo ont voté contre également. Le SE-UNSA et le Sgen-CFDT se sont abstenus, l’administration a voté pour.
CR du CTSD du 7 avril