SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents (IATOSS, administratifs) | Interprofessionnel | Pédagogie | Précaires et non titulaires | Tous les personnels | COVID 19 | Réformes Lycée (Pro, GT, baccalauréat) |


Ça suffit !Nous n’acceptons pas les suppressions de postes, la mise à mort des RASED !TOUS EN GREVE JEUDI 19 MARS !!!
Article publié le 15 mars 2009

Aux instituteurs et professeurs des écoles de Seine-Saint-Denis,

Ça suffit !Nous n’acceptons pas les suppressions de postes, la mise à mort des RASED !

TOUS EN GREVE JEUDI 19 MARS !!!

Ça y est le Budget 2009 est voté ! Les CTP et les groupes de travail sur la carte scolaire sont passés. La,note est salée !

3000 suppressions de postes de RASED au niveau national

121 postes de maîtres E supprimés en Seine-Saint-Denis après les 17 fermés en juin 2008.

Nous avons signé des pétitions pour sauver les RASED, nous avons fait grève massivement le 20 novembre et le 29 janvier pour défendre les salaires et les emploi. Nous avons, en intersyndicale, pris position pour le retrait des décrets Darcos annualisant notre temps de travail, supprimant 2 heures de cours aux élèves, permettant la fermeture des postes de RASED.

Mais le ministère ne veut rien entendre !

Pourtant, l’exemple de la Guadeloupe montre qu’une grève unissant la population, les salariés et leurs organisations syndicales permet de gagner sur les revendications face au gouvernement et au patronat.

Les profs d’université et les étudiants, les profs d’IUFM et les stagiaires sont mobilisés depuis le 2 février. Face à cette mobilisation, le gouvernement est en train de reculer, il s’engage à ne pas supprimer de poste d’enseignants dans le supérieur en 2010.

Pour ce qui est du primaire et du secondaire, nos collègues stagiaires et nos collègues formateurs exigent le retrait du projet de masterisation.

Le Snudi FO 93, Sud Education 93 et la CGT éduc’action 93, soutenant les ,stagiaires et les formateurs, exigent donc :

· le retrait du projet de réforme des concours et de la formation des enseignants

· le maintien des concours dans leur configuration actuelle et un recrutement à la hauteur des besoins ainsi que le maintien d’une année de formation en alternance rémunérée.

Nous nous adressons à toutes les organisations syndicales pour lancer un appel unitaire à la
mobilisation à partir du jeudi 19 mars pour gagner sur les revendications.

Il n’est plus possible de continuer des journées d’action saute-mouton tous les deux mois.

N’est-il pas temps de faire reculer le gouvernement une fois pour toute ?
Les organisations syndicales signataires appellent les collègues à poser en AG de ville la question de la grève au lendemain du 19 mars pour gagner sur les revendications suivantes :

- Aucune suppression de poste de RASED (ni « sédentarisation », ni « surnuméraire ») ni de CLIN !

- Aucune suppression de poste : Abandon de la RGPP !

- Défense de l’école maternelle et du droit à la scolarisation des 2 ans, création des postes
nécessaires en TPS.

- Non à la masterisation des concours enseignants qui entraîne la fin de la formation initiale, la fin du statut de fonctionnaire d’état…

- Abrogation des décrets, projets et mesures Darcos.

- Non à la précarisation des statuts créée par « l’Agence nationale de remplacement ».

- Pour une augmentation générale des salaires.

Nous appelons les collègues à se réunir pour définir leurs revendications école par école, pour préparer avec les syndicats les délégations auprès des mairies, des IEN et de l’IA afin d’exiger la non fermeture des postes de RASED et de CLIN, les ouvertures de postes
nécessaires…

Nous invitons les collègues à venir nombreux aux assemblées générales préparant la grève du 19 mars.

Manifestation du 19 mars à Paris : Départ à 14h30 : République Arrivée : Nation

Venez nombreux !

appel sud cgt fo 19 mars