SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents (IATOSS, administratifs) | Interprofessionnel | Pédagogie | Précaires et non titulaires | Tous les personnels | COVID 19 | Réformes Lycée (Pro, GT, baccalauréat) |

GEL DES 60 HEURES et RETRAIT DE SALAIRES L’IA 94 répond à SUD EDUCATION.
Article publié le 16 janvier 2009

...vous m’interrogez sur le point des retenues de salaire opérées en fin
d’année scolaire à la suite des services non faits par des enseignants
des écoles dans le cadre de leur service qui comporte des heures
d’aide personnalisée (60 heures annuelles). En fonction des relevés de situation, qui seront faits par mesdames et messieurs les IEN chargés de circonscription, je veillerai à des retraits proportionnels. Les intéressés seront informés de cette éventualité avant que je prenne ma décision, et dans un délai qui leur permettrait de compenser les heures non faites avant la fin d’année scolaire…

Didier JOUHAULT IA 94

6 janvier 2009

Ce courrier, dont vous trouverez la copie avec le tract, ne constitue pas une victoire, mais révèle l’embarras et le changement de ton de la hiérarchie.

Embarras constaté aussi dans le 93, quand nos camarades de SUD EDUCATION 93 ont interpellél’IA 93 à ce même propos. Cette situation semble à première vue contradictoire avec les sanctions financières subies par des collègues d’autres départements. Pourquoi cette relative prudencede l’I.A. 94 ?

Le contexte politique (émeutes en Grèce, mouvement lycéen,
crise économique) a changé en quelques semaines. La crainte de
la généralisation d’un mouvement social est sans doute forte
dans les milieux gouvernementaux.

Un remaniement ministériel (pas un changement politique), des reports de contreréformes (lycées, EPEP) des nominations de « Messieurs lycéens », des effets d’annonces (pseudo diminution des suppressions
RASED) etc. sont autant d’indices qui montrent que ce
gouvernement tente de gagner du temps, sans céder sur le fond.

Le rapport de force collectif : la répression est tombée sur des collègues qui s’étaient engagés individuellement

1. Là où les lettres sont signées collectivement, là où le nombre de « geleurs » est fort (+ de 2000 dans le 93), il est plus risqué pour les IA d’engager le bras de fer maintenant. Le meilleur soutien
syndical est d’appeler clairement au gel, comme le font le SNUIPP 93, le SNUDI-FO 93, la CGT 93 et SUD 93. Dans le Val de Marne, SUD EDUCATION appelle au gel et propose depuis plusieurs semaines
un appel unitaire à l’intersyndicale 94. Refus du SNUIFO 94, absence de réponse du SNUIPP 94.

Nous renouvelons cette proposition d’appel unitaire au gel, nous proposons la tenue d’une AG 94 des « geleurs » ainsi que la rédaction d’un manifeste départemental qui permettent à chacun-e de sortir de
l’isolement local.

Les incertitudes juridiques Personne ne sait comment la justice, si elle est saisie, va se prononcer en cas de bataille
juridique.

Du point de vue des élèves, l’aide personnalisée met en cause la limitation à 6 heures d’enseignement par jour. Comment
les juges vont apprécier ce temps d’aide personnalisée pour
les élèves ?

Du point de vue des personnels, comment des heures annualisées
peuvent-elles faire l’objet d’un retrait de salaire dès
maintenant ?

Le texte de l’I.A. 94 montre en creux qu’il y a un mouvement de
désobéissance conséquent dans notre département.

Il est donc de la responsabilité de chacun-e de faire circuler les infos, et de la responsabilité syndicale d’appeler aussi au-delà des
rituelles journées de grèves de 24H.

En ce sens, SUD EDUCATION 94 propose aux AG locales de grève du 29 JANVIER de voter le principe d’une grève tournante (par groupe de circonscriptions) dès le jeudi 5 février (et après) afin de ne pas laisser le mouvement sans perspectives avant les vacances. Cette phase de mouvement devant préparer une rentrée encore plus dynamique après les vacances de février.

L’IA répond à Sud éduc
IA 94 retrait de salaire