SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège |


Manifestation départementale Samedi 6 décembre à 10h30 Du Rectorat à la Préfecture de Créteil
Article publié le 3 décembre 2008

Parents, enseignants ensemble Contre la casse de l’éducation nationale

Manifestation départementale

Samedi 6 décembre à 10h30 Du Rectorat à la Préfecture de Créteil

Amplifions la mobilisation contre les réformes Darcos

Réformes Darcos = casse du service public d’éducation = Remise en cause du droit à l’éducation pour TOUS

Les principes de laïcité, de gratuité et d’égalité qui fondent l’école publique sont détruits : suppression de milliers de postes, de 2 heures d’enseignement en élémentaire, remise en cause de la maternelle (fin de la scolarisation des 2-3 ans remplacée par des jardins d’éveil) suppression des Rased, réforme des lycées et disparition des BEP, création des EPEP et d’une agence du remplacement.…

Malgré les fortes mobilisations des 19 octobre (plus de 80 000 manifestants) et 20 novembre à l’appel de la quasi-totalité des syndicats enseignants (450 écoles fermées et 85 % de grévistes dans le Val de Marne), Xavier Darcos reste sourd et répond par le mépris.

Dans notre département, après avoir imposé la semaine de 4 jours, l’inspecteur d’Académie veut instaurer le mercredi matin travaillé, « libérer » les enfants dès 15h45 les autres jours. C’est une remise en cause de l’équité (activités payantes pour les uns et pieds des cités pour les autres), des activités périscolaires et de l’organisation familiale.

En même temps, il tente de diviser parents, enseignants, salariés, citoyens sur la question du service minimum (remplacement des enseignants par des animateurs en cas de grève).

Qui peut croire que le ministre veut vraiment lutter contre l’échec scolaire avec deux heures d’aide personnalisée ?

Qui peut croire qu’avec 10 % d’enseignants en moins, l’école pourrait mieux réussir ?

Qui pourra compenser en payant à son enfant des cours particuliers ?

Agissons pour une politique éducative ambitieuse

POUR la réussite de tous les élèves dans le cadre d’un service public de qualité.

POUR l’abandon des mesures DARCOS (suppressions de postes, décrets, disparition des RASED, Nouveaux Programmes, EPEP, Jardins d’enfants, …)

POUR le retour à un temps d’enseignement égal pour tous les élèves à 26h hebdomadaires avec la lutte contre l’échec scolaire dans le cadre du temps d’école.

POUR le développement de la maternelle 15 par classe en Petite section, 25 ailleurs et le maintien de l’inscription dès 2 ans pour les parents qui le souhaitent.

POUR une extension des RASED dans toutes les écoles pour répondre aux besoins

Rendez-vous à 10h30 devant le Rectorat de Créteil 4, rue Georges Enesco (Métro Créteil l’échat) Départ vers la Préfecture

Une demande d’audience a été faite

Manifestation à l’appel de la FCPE et SNUipp, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD Education, CGT Educ’action du 94

Samedi 6 décembre dans le 94