SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents (IATOSS, administratifs, ATRF) | Interprofessionnel | Notre journal | Pédagogie | Précaires et non titulaires | Santé et Handicap | Tous les personnels | COVID 19 | Réformes Lycée/Bac |

Quand Hanouna fait du cinéma « les segpa »
Article publié le 8 février 2022

Le célèbre Hanouna qui maltraite ses animateurs quand ils ne les humilient pas. Qui cherche à faire pleurnicher la terre entière en utilisant les malheurs de l’actualité tout en s’assurant qu’on l’aime très fort... « mes petites beautés ». Quand il n’ouvre pas son plateau à des politiques, dont on peut se demander, pour certains d’entre-eux, mais pourquoi acceptent-ils ? La suite à découvrir en cliquant sur l’article. Par Grégor Lamster, pour SUD Education 77

L’article mis en page et en PDF, ici :

Quand Hanouna fait du cinéma « les segpa »

Le célèbre Hanouna qui maltraite ses animateurs quand ils ne les humilient pas. Qui cherche à faire pleurnicher la terre entière en utilisant les malheurs de l’actualité tout en s’assurant qu’on l’aime très fort... « mes petites beautés ». Quand il n’ouvre pas son plateau à des politiques, dont on peut se demander, pour certains d’entre-eux, mais pourquoi acceptent-ils ?
A plusieurs reprises, il s’est fait l’avocat de jeunes en situation de harcèlement. Défenseur de toutes les causes sur un ton populiste et démagogique, il n’oublie jamais de faire répéter à ses acolytes « tout ça n’est que de la télé ». Bien non justement ! Cette télé poubelle bousille nos cerveaux et ceux de nos élèves. Sans aucun doute.

Le bonhomme co-produit un film « Les segpa » dont il semble fier. ON peut imaginer facilement ce qui se cache derrière ou comment le sujet va être traité, étant donné son degré d’humour. IL n’a même pas pris conscience – en a-t-il une au moins – des situations de harcèlement qu’il pouvait provoquer. En méprisant d’un trait, parce que cela ne l’intéresse pas, le travail et l’énergie des collègues qui font en sorte que les élèves en Segpa, et comme dans tout le spécialisé, de réparer la casse ! Décidément, l’ère Macron aura permis à tous les imbéciles de fixer la norme. A nous de faire collectif, à nous de remettre nos cerveaux en route pour construire « un bien commun1 ». Bienvenue en « Idiocracy ».

Grégor Lamster pour SUD Education 77.