SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège | Réforme du lycée |


Refus des 60 heures : La lutte s’amplifie !
Article publié le 28 novembre 2008

Toulouse, le 13/11/08

Par la présente lettre, nous, les enseignants des écoles élémentaires et maternelles de Jules Julien, Rangueil, Saouzelong et Pech David , réunis en assemblée générale, avons décidé de suspendre la mise en place des aides personnalisées.

Nous nous voyons contraints à cette démarche compte tenu des menaces pesant sur l’existence des RASED.

En effet, notre expérience d’enseignants nous permet d’affirmer que l’aide personnalisée, si elle peut être complémentaire aux aides spécialisées, ne peut , en aucun cas, , leur être substituée.
Si le soutien pédagogique peut avoir une certaine efficacité auprès d’enfants rencontrant des difficultés ponctuelles et transitoires dans les apprentissages, ils ne sauraient être suffisants pour les élèves en situation d’échec plus avéré.

La difficulté scolaire a des causes complexes et multifactorielles (familiales, sociales, culturelles, ...) que la seule aide pédagogique ne saurait résoudre : Les expertises croisées des enseignants et des membres des RASED permettent de cerner au plus près la problématique de chaque enfant. Il est donc indispensable que les RASED soient maintenus dans leur forme actuelle.

Nous avons donc décidé d’accueillir sur les temps dévolus à l’aide personnalisée TOUS les élèves de nos classes par petits groupes pour travailler autour de projets collectifs à définir.

Artannes sur Indre, le 14/11/08

Objet:Devenir des élèves en difficulté

Monsieur le Ministre
Nous nous joignons, par ce courrier, aux nombreuses représentations d’usagers et de professionnels du service public d’éducation qui vous ont déjà interpellés sur l’incohérence de votre projet d’affaiblissement des RASED, projet qui ne saurait être compensé par le soutien scolaire individualisé pris en charge par les enseignants du premier degré depuis la rentrée. Ceux-ci ne sont pas assez formés pour les missions spécifiques de prévention et de remédiation portées par les enseignants spécialisés.

A l’heure où le pilotage des actions publiques est soumis aux évaluations, "l’inefficacité" du dispositif des RASED aurait-elle été effectivement mesurée dans un rapport au Ministre consultable par les parents et les enseignants, rapport qui aurait pris en compte, par ailleurs, leur insuffisance en effectifs ?

Vous ne pouvez pas ignorer que les familles concernées par le dispositif des RASED présentent souvent précisément un profil inapte à la recherche individuelle de solutions différenciées pour leur enfant. Décideriez vous donc délibérément d’abandonner ces élèves sur le plan d’accompagnement psychologique, relationnel et social qui conditionne pourtant la réussite scolaire ? Que signifie l’égalité du droit d’accès à l’éducation quand les élèves les plus en rupture ne sont simplement pas en capacité de s’approprier les enseignements dispensés ? Il semble évident que leur prise en charge hors de la classe, à des moments privilégiés, leur permet d’être plus disponibles par l’acquisition des connaissances pédagogiques, une fois revenus parmi leurs camarades.

Nous vous prions donc de réviser votre proposition de réduction budgétaire pour l’année 2009 et les suivantes, afin de pérenniser et développer le support précieux que représentent les RASED et de promouvoir toujours la réussite de tous.

L’Association des Parents d’Elèves d’Artannes sur Indre
Copie à Mr l’Inspecteur d’Académie d’Indre et Loire

Mantes la Jolie, le 19/11/08

Les enseignants de Mantes 1 réunis hier lundi 17 à l’école Mermoz avec les syndicats SNUIPP et SNUDI FO, pour discuter des voies et des moyens pour s’opposer aux réformes et aux projets ministériels contre l’école et le statut des enseignants :
 
 - ont condamné ces réformes qui doivent disparaître
 - ont enregistré avec satisfaction qu’au moins 10 écoles de la circonscription seront fermées jeudi 20 novembre et que la grève est partout massivement suivie.
 
 - ont décidé d’appeler à une nouvelle assemblée générale des enseignants de Mantes la Jolie le lundi 24 novembre à 11 h 45 à l’école Mermoz.
 
La question du blocage /suspension de l’Aide personnalisée a été discutée. Une décision dans ce sens ne peut être envisagée sur la circonscription que si elle est très majoritaire.
Nous proposons que cette discussion se mène dans chaque école et que les intentions de chacun remontent pour lundi afin que l’assemblée générale puisse éventuellement se décider sur ce plan.
 
La suppression des Rased est inadmissible.
La moûture proposée par l’administration pour rédiger les projets d’école n’intègre plus le dispositif Rased.
L’AG aura aussi à se prononcer sur ce problème.
 
Un représentant minimum par école est vivement souhaité afin que les décisions prises soient vraiment collectives.

Grabels (34), le 26/11/2008

AG de Grabels (environ 130 personnes)
Voici les infos recueillies, Steph envoie les dates IMPORTANTES de ces prochains jours pour notre action .

1) hier soir, entrevue des syndicats au rectorat : ceux ci ont dénoncé ce qui était en train de se passer : suppression de postes, des IUFM, mépris du ministre, SMA, etc... Il leur a été expliqué que la politique actuelle avait 2 objectifs :
- augment du niveau des élèves dans le supérieur (par rapport a nos voisins)
- réduction des coûts (RGPP) : pour cela suppression du RASED jugé non rentable, et inefficace  !!!!
- modification du mouvement et de la carte scolaire : 1 seule CTP en mars, règles identiques du mouvement pour les 5 départements ( nombre de voeux limité à 30 pour tous), T1 nommés à titre définitif, nomination sur des zones géographiques, exemple, MONTPELLIER -LODEVE
 
2) entrevue de Philippe Charpentier par l adj de L’IA, le collègue de Poussan qui avait envoyé une lettre de "désobéissance" : l’ administration a été surprise que Philippe Charpentier vienne avec TOUS les syndicats ; du coup l ’adj de l’IA l a joué sur le ton de la remontrance plutôt que de la sanction. A priori, il n’aura aucune sanction
 
3) compte rendu de toutes les AG de secteurs
Il y a eu 8 AG de secteurs avec 208 collègues présents. Il ressort que le mouvement de protestation est très suivi, par les collègues mais aussi les parents d’élèves qui demandent a participer a notre action, et les collègues des collèges aussi.
Dans toutes les réunions ont été évoquées :
-  l’ envoi d’une même lettre de "désobéissance" par tous avec dépôt collectif a l IA( la lettre sera en ligne sur le site de tous les syndicats, a nous de la remplir de la retourner aux syndicats, et de venir devant l’IA ( voir calendrier Steph) avec convocation des médias.
- la décision de ne plus faire de déclaration d’intention de grève
- sur l’aide personnalisée : l’arrêt ou du moins la suspension a été jugé l’action la plus adaptée : soit à partir de 18 décembre, ou a la rentrée de janvier (après le dépôt de la lettre de désobéissance)
- faire des réunions avec les parents, représentants des parents : communiquer le plus possible !! D’ou une nuit des écoles, une réunion pour notre secteur avec les parents a la maison pour tous Léo Lagrange (calendrier voir Steh), organiser des réunions d info dans chaque école avec les parents
A priori l’idée de grève n’est pas la solution retenue (car jugée inutile sur l’effet et coûteuse)
- protester sur la suppression du droit a l’info syndicale sur le temps scolaire : 2 1/2 journées pour chacun. Pour cela il a été décidé une info syndicale de rébellion le 9 /12 après midi, le nombre minimum de participants est de 100 pour être sur qu’aucune sanction ne pourra être faite, sauf la retenue de 1/30 de salaire, pour cela il a été demandé que les collègues désirant protester contre cette atteinte au droit syndical s’ inscrivent et de le faire savoir aux syndicats qui comptabilisera les participants : hors de question d’envoyer des collègues au casse-pipe ! D’où le minimum de 100 participants !! Attention a veiller que l’école puisse fonctionner, ne soit pas fermée : seule motif de "sanction" possible !
 
Une prochaine AG a été décidée
On a senti un très grand degré de motivation pour toutes les actions, a faire tous ensemble, en communiquant, en enrôlant le plus de personnes, de partenaires de l’école. Des réunions d’infos vont être organisées au niveau de chaque école auprès des parents !

Ille et Vilaine, le 27/11/2008

Dans le 35, ils ont décidé de boycotter les évaluations ce1 et cm2.
 

En France, après le 20/11/08

Dans de nombreuses Ag de villes, en Province et région parisienne, le gel des 60 heures a été décidé, soit à l’unanimité, soit à la majorité. La Fcpe commence à occuper des écoles. La grève reconductible a été débattue et a commencé sur certaines communes.
Les collègues attendent un geste fort intersyndical pour poursuivre le mouvement. Ca continue, ce n’est pas le moment de lâcher !