SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège | Réforme du lycée |


Tous en grève le 9 février ! Maintenant il faut y aller !!!
Article publié le 6 février 2010

Deux semaines après la grève du 21 janvier, après la publication des décrets sur la réforme
du lycée et les EPLE, alors que tombent des DHG catastrophiques, il y a urgence, et ce sentiment
d’urgence est bien celui qui anime les collègues des établissements du second degré, de
plus en plus nombreux à être entrés en lutte.

Quelques exemples pour montrer les difficultés des établissements et le refus des contreréformes
 :

Le collège Moulin de Montreuil, dont les personnels ont été en grève du mardi 26 janvier au lundi 1
février contre le déplacement d’un TZR en AFA (affectation à l’année). La détermination des collègues
a été sans faille et a obligé le Rectorat à revoir sa copie.

Le lycée Jean Jaurès de Montreuil a été en grève du jeudi 21 janvier au mardi 26 janvier contre la réforme
du lycée et celle de la formation des enseignants (« masterisation »).

Le Lycée Flora Tristan de Noisy-le-Grand a voté grève reconductible tournante la semaine du 25 au
29 janvier et a convoqué une AG de ville premier et second degré, avec des enseignants du supérieur
et des étudiants qui doit se tenir lundi 8 février.

. Le Lycée Le Corbusier à Aubervilliers a débrayé le mercredi 27 janvier, contre les EMS (équipes mobiles
de sécurité)...

La semaine suivante a clairement marqué une montée des mobilisations.

Le collège Politzer Montreuil en grève reconductible tournante depuis le vendredi 29 janvier contre la
réforme du lycée et celle de la formation des enseignants (« masterisation »), tandis que d’autres entraient
en grève pour protester contre des DHG catastrophiques ( collège Pierre Semard de Drancy,
en grève reconductible à partir du mardi 9 février, ou encore collège JB Clément de Dugny, qui sera
en grève la semaine prochaine...

Particulièrement porteuse de dynamique, la grève initiée par les collègues de la Cité scolaire
Henri Wallon d’Aubervilliers ( grève reconductible illimitée à partir du lundi 1er février) a entrainé
une mobilisation d’autres établissements de la ville (lycée Le Corbusier, collège Gabriel Péri et au collège
Diderot) et a abouti jeudi 4 février à une manifestation qui a rassemblé environ 300 collègues,
dont certains venaient d’autres villes.

L’AG qui a suivi, rassemblant environ 100 personnes qui représentaient 12 collèges ou lycées,
dont 11 étaient en grève, a décidé d’étendre le mouvement :
appel à la grève mardi 9 février avec un rassemblement et une manifestation à Saint-Denis,
nouvelle Assemblée Générale, départementale cette-fois, à la bourse du travail de Saint-
Denis.

Pour SUD-Éducation, les syndicats doivent clairement appeler à la grève reconductible de
façon à soutenir les mobilisations et à les étendre au-delà du 93. Ils doivent aussi faire le lien entre
le premier et le second degré, et le supérieur. Nous avons proposé, sans attendre, un appel
intersyndical de ce type. Une intersyndicale départementale doit se tenir lundi soir, nous y porterons
ces exigences !

C’est tous ensembles,
premier, second degré, supérieur,personnels non-enseignants
que nous gagnerons !

communiqué de SUD éducation jeudi 9 février