SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire | Réforme du collège | Réforme du lycée |


tous en grève le jeudi 19 mars 2009 ,les richesses sé tan noules richesses a pa ta yo,
Article publié le 15 mars 2009

tous en grève le jeudi 19 mars 2009
les richesses sé tan nou, les richesses a pa ta yo

gagner, c’est possible

Guadeloupe, Martinique : Ils ont lutté, ils ont gagné !

Après plusieurs semaines de grève massive et unitaire, les salariés de Guadeloupe et de Martinique ont obtenu :

● Une hausse de 200 € pour tous les bas salaires
(jusqu’à 1,4 fois le SMIC) .

● Une baisse des prix des produits de première nécessité et de l’eau .

● Un gel des loyers pour 37000 familles locataires de logements sociaux (Guadeloupe) et un plan de construction de 3000 logements. La baisse de 9 % de la taxe d’habitation .

● Une baisse des prix des carburants (40 à 43 centimes de moins par litre) .

● Un recrutement de 19 postes d’enseignants pour la Guadeloupe et 83 titularisations de précaires dans les collèges et lycées (Guadeloupe) .

● Une baisse de 20 % des prix des transports interurbains et des billets à 340 E (A/R avec la
métropole) .

● Une amélioration des droits syndicaux .

● Un plan d’urgence pour la formation professionnelle des Jeunes .

● La reconstruction d’un hôpital (CHU de Guadeloupe)
.
● Le paiement des jours de grève (Martinique). Et nous ? Sommes-nous satisfait(e)s …

● De risquer d’être licencié à cause d’une crise provoquée par les banques et les spéculateurs ?

● De voir nos salaires bloqués depuis des années alors que les profits des actionnaires augmentent ?

Et à Saint-Denis, alors que, depuis 1999 la population a augmenté de 12 000 habitants et qu’il y a des dizaines de milliers de salariés en plus à la Plaine :

● 10 postes d’instituteurs des RASED (Aides spécialisées aux élèves en difficultés) en moins
à la rentrée prochaine !

● Tournées de facteurs supprimées, attentes prolongées aux guichets par manque de personnel.

● Suppressions de 9 postes d’ouvriers et d’agents administratifs sur la Fac et de plusieurs postes
de professeurs sur les collèges de Saint-Denis !

● Hypothèse de fermeture du musée d’art et d’histoire pendant 2 ans et inquiétude des
agents précaires et titulaires sur leur devenir.

● Galère dans les transports en commun (ligne 13, RER B…) par manque de moyens.

● Suppressions de postes chaque année à la SNCF, et donc au technicentre du Landy, au détriment de la sécurité et régularité des trains.

● 7 heures d’attente aux Urgences de l’Hôpital Delafontaine parce que la pénurie de l’hôpital public est organisée par le gouvernement et sera amplifiée par la Réforme Bachelot.

Nous aussi, donnons-nous les moyens de gagner ! La Crise, ce n’est pas nous qui en sommes
responsables. Par contre c’est nous (salariés, chômeurs, retraités) qui en sommes les victimes. Refusons de payer leur crise et exigeons :

Dans le privé comme dans le public : arrêt des licenciements.

Des embauches et des moyens pour des services publics répondant aux besoins
de la population (Hôpitaux, Transport, Édu-cation, etc.).

Une augmentation massive des salaires et des revenus (au moins 300 € pour les plus bas salaires et les minimas sociaux).

Une baisse et un contrôle des tarifs sur le prix des loyers, des transports, des services
bancaires....

Parce que nous savons que ce n’est pas une journée de grève qui nous permettra
de gagner, pour discuter de la mobilisation dans nos secteurs, préciser la liste de nos
revendications, et pour préparer ensemble les suites indispensables après le 19 mars,
retrouvons nous à : l’Assemblée Générale interprofessionnelle jeudi 19 mars 2009 - 11h00
Bourse du Travail - St-Denis Métro Saint-Denis / porte de Paris

Section CGT EDUC du lycée Bartholdi, UL CNT Saint-Denis, SUD-Educ 93, SUD-Rail Landy, des
salariées(és) syndiquées(és) et non syndiquées(és).

19 mars inter pro Saint Denis